Gratuit ! Inscrivez-vous pour recevoir la missive d'Astérix ...et ne ratez aucune info

Recherche


Réseaux sociaux

Accueil >> Astérix de A à Z >> Les personnages >> Obélix

Obélix

Obélix

Pas gros, tombé dedans quand il était petit, copain d’Astérix.

Nationalité : Gaulois

Nom anglais : Obelix
Nom allemand : Obelix
Nom néerlandais : Obelix
Nom espagnol : Obelix
Nom italien : Obelix
Nom portugais : Obélix

Obélix

Bien décidé à faire d’Astérix un anti-héros allant à l’encontre de tous les codes alors établis dans le monde de la BD, René Goscinny ne souhaitait surtout pas donner à son personnage principal un acolyte qui jouerait à ses côtés le rôle classique du faire-valoir.

Mais Albert Uderzo, quelque peu frustré de n’avoir pas dessiné avec Astérix un Gaulois costaud comme il rêvait d’en créer, ne pu s’empêcher de lui adjoindre un grand et fort guerrier, plus proche des impressionnants personnages tout en muscles qu’il excellait déjà à dessiner.

Très peu présent dans la première aventure, Obélix devient rapidement un personnage essentiel que ses auteurs enrichissent au fur et à mesure. Il est reconnu comme le héros que les lecteurs préfèrent : tous les sondages placent Obélix en tête des personnages favoris du village. Une enquête auprès des lycéennes et collégiennes couronne même Obélix comme le personnage le plus «sexy» des Gaulois!…

Dans les aventures signées René Goscinny et Albert Uderzo, on le découvre tour à tour susceptible (qui est gros?), sensible (on l’a vu pleurer devant un happy-end amoureux), et bien sûr gourmand. Sorte d’enfant qui aurait grandi trop vite et qui n’aurait pas encore conscience de sa force (à sa décharge, il faut dire que tout le monde n’est pas tombé dans la marmite de potion magique quand il était petit!), Obélix est une source inépuisable de gags. Grand maladroit devant l’éternel, il est irrésistible, que ce soit quand il se bagarre, quand il tombe amoureux (et cela arrive souvent!), quand il comprend tout à retardement, quand il abuse de boissons alcoolisées («Farpaitement!»)…

Avec lui, c’est toujours l’heure de la récré (enfin… quand le goûter est fini!), et rien ne porte vraiment à conséquence, puisque ce sont tous les autres qui sont fous. La potion magique permettrait-elle de retrouver l’innocence propre à l’enfance? Pas sûr que les Romains partagent cette appréciation…

Valid XHTML 1.0 Transitional